Quelles spécialisations pour une secrétaire indépendante ?

Au fur et à mesure de mes rencontres avec d’autres secrétaires indépendantes, je me rends compte que le panel des missions qui leur sont confiées est énorme.
Une secrétaire indépendante peut donc être généraliste ou spécialisée. La question revient souvent sur les blogs, dans les forums ou dans les discussions.

Les spécialisations que j’ai le plus couramment rencontrées sont :

Elles sont le plus souvent exercées par d’anciennes secrétaires juridiques ou médicales qui se sont mises à leur compte et qui tout naturellement ont mis en avant leurs compétences dans ce domaine.

Certaines secrétaires indépendantes se sont également spécialisées dans des secteurs d’activités qu’elles connaissaient bien pour y avoir travaillé un certain nombre d’années. C’est le cas par exemple de celles qui sont spécialisées dans le secteur du BTP.

Une secrétaire indépendante peut également se spécialiser dans une tâche précise qu’elle préfère réaliser :

  • La permanence téléphonique,
  • La comptabilité, mais dans ce cas nous parlerons plutôt d’assistance comptable ou de secrétariat comptable afin de rester en conformité avec la loi,
  • La retranscription audio,
  • La prospection téléphonique,
  • La saisie et la mise en forme de documents…

Se spécialiser procure un certain nombre d’avantages relatifs à la prospection et à la production.
En effet, être spécialisée dans un secteur d’activité précis permet à une secrétaire indépendante de cibler sa prospection dans ce même secteur.
Au niveau de la production, cela suppose que cette secrétaire indépendante sera de plus en plus efficace dans son secteur.

Pourquoi alors est-ce que je n’envisage pas de me spécialiser ?

(suite…)



Impression de stagner

Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive donc je ne vais pas faire mon étonnée ;-)

Après le lancement d’un projet, alors qu’on ne savait plus où donner de la tête en essayant de tout faire à la fois : formaliser son offre, réfléchir à ses tarifs, trouver sa cible de clientèle et les meilleurs moyens de la prospecter, trouver des moyens de communication efficace, monter son site internet, le faire connaître, répondre aux premières demandes des clients, se tromper en répondant aux prospects suivants, courir à ses rendez-vous, etc. arrive un moment où nous avons l’impression de stagner parce que justement le projet commence à se placer sur ses rails.

Et là l’angoisse, je ne sais pas pourquoi ? J’ai l’impression de ne plus avancer !

Bien sûr il me reste plein de choses à faire pour développer mon activité de télésecrétariat, mais la plupart de mon temps est accaparé par mes clients (tant mieux ! ) mais il me semble que je me laisse aller…

Il faut que je vous avoue, j’ai un carnet où je note, chaque soir, ce que j’ai fais dans la journée pour trouver de nouveaux clients, pour faire connaître mon activité. Cela me sert à ne pas m’endormir sur mes acquis. Et bien, voilà depuis deux semaines : plus Rien. Je n’ose même plus y toucher.

Bon, on va dire que c’était les vacances et que je vais m’y remettre dès lundi.



La motivation pour devenir télésecrétaire

Dans mon cas, la motivation était tout simplement de me remettre à mon compte ; mais la question mérite d’être posée et les réponses analysées en toute sérénité…

Parmi les futures télésecrétaires beaucoup souhaitent créer leur activité faute de trouver un emploi salarié.
Je suis assez sceptique sur ce genre de démarche et la réelle motivation à devenir indépendant. D’ailleurs il me semble plus difficile de trouver suffisamment de clients pour vivre de cette activité que de trouver un employeur !

D’autres télésecrétaires mettent en avant l’envie d’élever leurs enfants. Là encore l’adéquation ne me paraît pas possible. Concilier la garde de ses enfants – en particulier en bas âge -  et son activité de secrétaire indépendante n’est pas envisageable pour plein de raisons très faciles à imaginer ! Le forum des secrétaires indépendantes revient souvent sur cette question.

Outre ces motivations qui ne me semblent pas être les bonnes pour se mettre à son compte, il en existe d’autres qui sont, à mon avis, d’excellents moteurs à la création de son activité de télésecrétaire :

  • Le désir d’indépendance et l’envie de se libérer des contraintes d’une hiérarchie ;
  • Organiser son temps de travail comme on le souhaite ;
  • Choisir les orientations stratégiques de son activité…

Parce que certaines secrétaires ont l’impression de stagner dans leur métier, que le cadre de l’entreprise dans laquelle elles sont salariées ne leur permet pas de se réaliser professionnellement ;
Parce qu’elles ne parviennent plus à progresser dans leur carrière et à acquérir de nouvelles compétences ;
Dans ce cas, un licenciement ou un déménagement suffit à décider de l’installation…



aefconfections |
CR CONSEILS ET INNOVATIONS |
www.elevationconseil.fr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Succès Marketing
| Entre Organisation et Equit...
| 3D-Margot-Marina-Franck