Réponse ouverte à Mme Claire L. future télésecrétaire

Depuis la rentrée, je suis très sollicitée par de futures télésecrétaires. Que ce soit par courriel ou par l’intermédiaire des forums, je fais toujours mon possible pour répondre systématiquement à toutes les demandes.

La semaine dernière, j’ai dû faire face à un assaut d’appels téléphoniques. Je sais bien que je ne suis pas la seule dans ce cas et c’est un sujet qui revient fréquemment sur le forum des secrétaires indépendantes.

Or je ne suis pas disponible au téléphone ! Je ne trouve pas en effet que le téléphone soit la manière appropriée d’entrer en contact. En effet, je travaille soit avec casque (pour les retranscriptions), soit au téléphone (en particulier dans l’après-midi) ; les probabilités de me déranger sont donc très importantes.

Malgré tout quand la personne est polie et de bonne volonté, elle peut comprendre qu’il vaut mieux m’écrire un petit mot auquel je répondrai dès que j’aurai un moment disponible (éventuellement prendre un RDV téléphonique), mais parfois la personne ne comprend pas !

Ce fût le cas de Claire L, peut-être future télésecrétaire, qui non seulement n’a pas le temps de m’écrire mais qu’il faut que je rencontre, pourquoi ? pour l’aider ! Elle veut se lancer comme télésecrétaire (ce n’est que la dixième qui me le dit cette semaine) et veut en parler car elle a des questions à me poser.
Malheureusement n’étant pas disponible, la conversation devient tendue : « Vous aussi vous vous êtes lancée et vous avez galéré ! ».

Bref ! Cette conversation m’a énervée et j’avais besoin de revenir sur cette question de l’aide entre télésecrétaires pour rappeler que cette aide n’est pas un dû.

La plupart du temps les télésecrétaires en exercice sont très sollicitées (si nous avions autant de demandes de prospects que de futures télésecrétaires, nous nous transformerions vite en multinationales !).
Nous ne pouvons pas répondre individuellement à chacune, surtout quand elles n’ont fait aucun effort de recherche au préalable car nous y passerions notre temps au détriment de notre propre activité.

Je souligne que la grande majorité des personnes pour lesquelles j’ai pris le temps de répondre, ne m’ont jamais fait aucun retour, ni même remerciée.

Sur ce constat, je suis en train de réfléchir à une réponse type à faire à ces demandes. L’idée serait d’entamer un échange, une conversation, plutôt que de répondre à une simple question.

A lire aussi :
Le forum des secrétaires Indépendantes

Télésecrétaire juridique : comment trouver des clients ?
Secrétaire indépendante et comptabilité

 



6 commentaires

  1. valérie 5 octobre

    Comme je te comprends céline !!!!

    Par moment j’avoue que je fais une overdose de  » je voudrais me lancer comme télésecrétaire » lol, au début je passais beaucoup de temps à répondre, maintenant j’ai enregistré une réponse basique type en reportant à des liens opportuns.

    Comme tu le dis si justement, si tous ces appels provenaient de clients potentiels, quel bonheur !!!!
    Je partage ce post qui me parle tellement!
    merci Céline

  2. Céline 5 octobre

    Merci Valérie pour ton commentaire et le partage de ton expérience :-)

  3. Nathalie Demarcq 6 octobre

    Bonjour,

    installée depuis peu, je n’ai pas encore eu à essuyer de telles vagues d’appels mais j’imagine tout à fait la chose. C’est une démarche similaire des futures « consœurs » sur certains forums qui m’ont fait fuir.
    Bien sûr, on peut aider mais le bénévolat n’a jamais nourri la secrétaire ni quiconque d’ailleurs. Le minimum serait en tant que demandeur de se faire le plus discret et patient possible. Ça s’appelle aussi avoir du respect, ce même respect que tous ont à la bouche mais bien peu mettent en pratique !

  4. Karin 10 octobre

    Toutes ces personnes qui attendent gentiment que quelqu’un viennent les sortir de leur passivité me font halluciner !
    Je m’interroge : comment envisager de devenir prestataire de service quand on a si peu de respect pour le travail d’autrui ?

  5. Etlana 11 octobre

    Je pense que nous n’avons pas toujours envie d’être « gentille » et de répondre aux questions d’une future secrétaire, lorsque celle-ci téléphone un dimanche à 16h !!! Si, si, cela m’est déjà arrivé !!!

  6. Séverine 18 décembre

    Bonjour Céline, je suis entièrement d’accord avec ce post. Ces demandes d’aide sont également extrêmement fréquentes chez les écrivains publics. Si je conçois de donner quelques conseils de temps en temps, il me semble qu’un « merci » est la moindre des choses. Malheureusement, la plupart des gens ont tendance à l’oublier…

Laisser un commentaire

aefconfections |
CR CONSEILS ET INNOVATIONS |
www.elevationconseil.fr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Succès Marketing
| Entre Organisation et Equit...
| 3D-Margot-Marina-Franck